Physiologie glomérulaire : mouvements du Potassium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Physiologie glomérulaire : mouvements du Potassium

Message  sadek le Sam 28 Fév - 12:21

Salut ! Smile
Je crois avoir repéré une faute dans le diapo de Mr Van Der Linden..

Pour la réabsorption du Sodium, il présente la pompe Na/K ATPase au pôle basal de la cellule, pour faire sortir ce Sodium.
Jusque là je suis ok!!

Et, concernant la réabsorption du Potassium, il écrit /
- " au pôle basal, on retrouve la pompe ATPase Na/K "
et
- " au pôle apical, on retrouve une diffusion passive, selon le gradient de concentration"

Je pense qu'il a confondu apical/basal, parce qu'en basal (donc selon moi, le côté vers le vx sanguin), le Potassium quitte la cellule, donc suit son gradient.
Et, au pôle apical (vers l'intérieur du tube), il y a la pompe ATPase Na/K pour faire rentrer contre son gradient, ce Potassium

Qu'en pensez-vous?
Merci d'avance Smile

avatar
sadek

Messages : 278
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie glomérulaire : mouvements du Potassium

Message  sadek le Sam 28 Fév - 14:12

J'en profite pour vous exposer un autre petit pb, c'est au même sujet Smile

Pour l'élimination des ions Bicarbonate par le système hépato-rénal, j'ai écris :
" Le Sodium est réabsorbé par la cellule tubulaire, avant de repasser vers le sang. Pour passer dans la cellule tubulaire, il y a un échange avec un H+ : c'est un mécanisme actif".

Toujours le même problème : pour moi le Sodium suit le gradient, donc c'est passif...

merci encore Smile
avatar
sadek

Messages : 278
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie glomérulaire : mouvements du Potassium

Message  Claire B. le Ven 6 Mar - 16:39

Salut Sadek !

Quand j'étais en P1, M. Van Der Linden n'avait pas du tout insisté là-dessus, et sur le diapo il n'a pas beaucoup développé non plus, mais je ne crois pas qu'il se soit trompé. 

En fait les pompes Na/K sont bien au pôle basal de la cellule, donc effectivement du côté des vaisseaux. On a donc une entrée de K+ dans la cellule à ce niveau, de manière active, ce qui entraine une concentration intracellulaire élevée. Il y a donc diffusion passive au pôle apical, de la cellule vers la lumière tubulaire. 
Ce qu'il n'explique pas dans le cours, c'est le phénomène de diffusion passive paracellulaire qui en découle : le K+ diffuse, selon son gradient de concentration, de la lumière vers l'interstitium, par les espaces intercellulaires.


En ce qui concerne l'échangeur Na/H, c'est en fait un transport secondairement actif : le Na suit son gradient de concentration donc entre dans la cellule de manière passive. Il crée ainsi une différence de potentiel électrochimique, qu'utilise l'ion H+ pour sortir de la cellule contre son gradient de concentration. 


J'espère que c'est plus clair Smile 

Bon courage !

Claire B.

Messages : 60
Date d'inscription : 28/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie glomérulaire : mouvements du Potassium

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum