inspiration résiduelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

inspiration résiduelle

Message  m. le Lun 4 Avr - 19:01

Bonsoir,

En faisant la TK je me suis rendue compte que je ne savais pas vraiment comment fonctionnait "le rôle freinateur de l'inspiration résiduelle"?

Merci d'avance pour votre réponse sunny

m.

Messages : 72
Date d'inscription : 07/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: inspiration résiduelle

Message  Cam M le Mer 20 Avr - 13:57

Hello !
Ne te casse pas trop la tête la-dessus, dans l'optique du concours ça n'est vraiment pas essentiel !
Mais je vais quand même essayer de répondre à ta question :
Le VR c'est l'air qui reste dans le thorax une fois que le sujet a totalement expiré. C'est un volume qui n'est pas mobilisable, qui reste dans les voies aériennes au bout de l'expiration.
En général on mesure le VR pour vérifier qu'il n'y ait pas de "trappage respiratoire", c'est-à-dire vérifier que les patients n'ont pas de l'air dans leur thorax qui soit bloqué et qui empêche une bonne respiration. Par exemple :
> L'emphysème pulmonaire : c'est une obstruction très importante des voies aériennes, les gens ont de l'air piégé dans leurs poumons car ils sont incapables de l'expirer.
> Lors d'une crise d'asthme : le sujet ferme ses voies aériennes et tout l'air qui est à l'intérieur ne peut plus en sortir.

Donc forcément si tu as déjà beaucoup d'air dans tes voies respiratoires, tu ne peux pas en inspirer beaucoup car le volume est "déjà occupé", donc ta ventilation est moins bonne !

J'espère avoir répondu à ta question !! Bon courage !

Cam M

Messages : 46
Date d'inscription : 09/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum